LES DEUX PREMIERES NORMES MONDIALES !

actualitéecigarette2015












Toutes les substances cancérogènes, mutagènes ou
toxiques sont interdites dans les e-liquides.

Publication des deux premières normes mondiales concernant la cigarette électronique le 02 Avril 2015 présentées par l'Afnor.

  • Plus de sécurité pour les fabricant et les consommateurs.
  • La norme XP D90-300-1 pour les e-cigarettes
  • la norme XP D90-300-2 pour les e-liquides.

Elles définissent des caractéristiques techniques avec lesquelles les fabricants s'appuieront.

Ces normes résultent d'une demande faite par l'INC en Avril 2014 à un moment ou certains test démontraient que la cigarette électronique ainsi que les e-liquide n'étaient pas sans danger pour la santé selon certains critères. 

Les problèmes liés à la surchauffe:

La norme XP D90-300-1 oblige les e-cigarettes (chambre de combustion et de vaporisation) d'être munie d'un système arrêtant la vaporistaion au bout de 10 secondes qui évidement sera lié à la batterie. De plus les cigarettes électronique ne devront pas être blessantes, coupantes et sans risque d'explosion. Il y aura aussi des test sur les revêtement des vaporistateurs pour qu'ils ne libèrent aucune substance toxique ou allergisante.

Pour les e-liquides:

La norme XP D90-300-2 concerne les fabricants de e-liquide qui désormaient devront se plier aux exigences demandées. Une liste d'ingrédients prohibés comme les substances cancérigènes, toxiques ou bien des conservateurs pouvant libérer du formaldéhide, des substances énergisantes et médicamenteuses.

La norme oblige des indications clairs, fiables et un étiquetage codifié pour le consomateur.

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Observation de l'acceptation de la cigarette életcronique sur  100 fumeurs pendant trois mois...

Une étude a été suivie par le Dr Jacques Granger du comité départemental des maladies respiratoires au service de pneumologie à l'hopital de Périgueux...
Dr Jacques GRANGER - Comité Départemental des maladies respiratoires de la Dordogne
Dr Brigitte CORNETTE  - Centre d’examen de santé de Périgueux
Publié le 30 novembre 2012

>> Lire la suite << 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Les cigarettes électroniques sont prometteuses comme aide à la réussite…

Michael Siegel et la cigarette électronique
Michael Siegel est titulaire d'une cigarette électronique.

Une étude menée par l'Université de Boston School of Public Health (BUSPH) par des
chercheursont rapportés que la cigarettes électroniques est un outil prometteur pour aider les fumeurs à arrêter en produisant des taux d'abstinence de six mois près du double de celui des produits traditionnels remplaçant la nicotine.

>>Lire la suite sur l' Université de Boston School (BUSPH)<<


 
L'envie de fumer tient plus de l'habitude que du besoin de nicotine


Addiction à la nicotine ou pas?Une étude menée par le département de psychologie de l'Université de Tel Aviv et publiée le 13 juillet prétend que l'on fume par habitude et non par réelle addiction à la nicotine. Les patchs, les gommes et tous les autres moyens utilisés pour arrêter la cigarette seraient donc inefficaces et il faudrait réfléchir à l'élaboration d'un programme agissant sur l'élément psychologique.

Les recherches dirigées par le Docteur Reuven Dar à l'Université de Tel Aviv mettent à jour l'importance de l'habitude dans le besoin de fumer et viennent contredire les thèses selon lesquelles la nicotine est addictive. Le seul moyen d'arrêter de fumer serait donc de changer ses habitudes, d'abandonner le geste et il serait inutile d'investir dans des produits de substitution.   

>>Lire la suite sur santé médecine<<



La cigarette électronique n'est pas considérée comme produit permettant un sevrage tabagique selon l'Affsaps.


e-cigarette en pharmacie 

l’Agence française de sécurité des produits de santé (Affsaps) vient de le rappeler : les cigarettes électroniques « ne peuvent pas être vendues en pharmacie car elles ne figurentpas sur la liste des produits dont la délivrance y est autorisée ». Voilà qui est clair. Pourtant, de nombreux pharmaciens en proposent à leurs clients. Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOPH) confirme l’interdiction… et plaide la bonne foi de professionnels insuffisamment informés.

 Xavier Desmas, conseiller au CNOPH représentant la section A, celle des titulaires d’officines, se veut extrêmement clair : « La position du Conseil national de l’ordre est simple. Les cigarettes électroniques ne font pas partie de la liste arrêtée par le ministre concernant les produits dont il peut être fait commerce dans les officines. Dès lors, il est pour nous anormal de trouver des cigarettes électroniques dans les pharmacies ».

Il n’est pourtant pas rare de voir des pharmaciens proposer ces cigarettes. Certains même les disposent bien en évidence sur leur comptoir, près des caisses. « Ils contreviennent aux règles du code de la Santé publique, et à ce titre ils peuvent être poursuivis », renchérit Xavier Desmas.

Selon lui, cet état de fait tient principalement à un manque d’informations. «Je l’expliquerais plus par la méconnaissance que par toute autre volonté. Le communiqué de l’Afssaps va leur rappeler le positionnement de ce type de produit. À notre niveau, nous allons publier un article sur les cigarettes électroniques dans notre prochain bulletin. »

>>Lire la suite sur Futura santé...<<


 
 Les bénéfices sur la santé de l'arrêt du tabac

 les bienfaits quand on arrête de fumer du tabac

  • Le risque de cancer du poumon est réduit de 50% après 5 ans d'arrêt et est équivalent à celui du non fumeur après 15 ans d'arrêt.
     
  • Celui de l'infarctus est réduit de 50% après 1 an, celui des accidents vasculaires est égal à ceux des non fumeurs après 1 an d'arrêt.
     
  • L'arrêt du tabac peut diminuer les manifestations allergiques, l'intensité des crises d'asthme et le nombre d'épisodes de bronchites chroniques.

  • La peau reprend rapidement une couleur plus vive et une certaine élasticité.L'haleine est plus agréable et moins fétide.

 

>>
Lire la suite sur santé médecine<<